« Chercher, innover, développer. Tel est notre moteur.

Depuis toujours, lorsque je parle de mon entreprise, c’est de passion dont je parle. Située dans la région parisienne, j’ai mis à la disposition de Micromega les meilleurs éléments de notre groupe. Micromega incarne l’avance technologique, le savoir-faire, la fiabilité et la pureté du son. Aria, AirDream, la Gamme My avec les célèbres MyDac et la MyAmp : autant de noms qui sont les nôtres, les vôtres. A l’ère de la dématérialisation de la musique, nous nous engageons à rester à la pointe de la technologie et à construire sous notre label « France ».

Tous nos produits naissent de ces exigences. »

Didier HAMDI, PDG de Micromega

Quelques dates clés

1987Micromega crée le CDF1-Hitech, provoquant un véritable bouleversement tant par sa musicalité que par un design avant-gardiste qui, avec son chargement sur le dessus rappelant les platines vinyles analogiques, ouvre de nouvelles perspectives dans la restitution numérique du son. Ce design a reçu le plébiscite de la presse et du public et depuis fait école.

1988Micromega crée le CDF1-Digital, premier lecteur de CD au monde en deux parties distinctes :
– la platine de lecture
– le convertisseur numérique-analogique
Ils sont implantés dans deux boîtiers distincts, offrant déjà un concept d’évolution par une ouverture totale des produits vers les technologies du futur et cela une décennie avant tout le monde.

micromega_classic

1989Micromega crée le système Trio, représentant l’aboutissement des ses recherches tant en matière de traitement numérique du signal, qu’en matière de conversion numérique-analogique. Trio eut un succès sans précédent dans l’histoire de Microméga et fait entrer la société dans le cercle très fermé des fabricants de haut de gamme mondialement réputés.

1990-1991Micromega bouleverse à nouveau le petit monde de la haute fidélité et plus spécifiquement de la conversion numérique-analogique en offrant à tous ses produits la technologie Bitstream issue du prestigieux Trio et de ses résultats éblouissants. Pour la première fois, Micromega présente un convertisseur d’entrée de gamme « le DUO » complément idéal de tous lecteurs de CD conventionnels en mal de musique.

1992 – l’année du nouveau défi technologique. Micromega, fort de son bureau de recherche et de développement, présente Solo-R le seul et unique lecteur-enregistreur de CD français démontrant ainsi son avance technologique.

micromega_solo

1993 : Micromega fait construire l’usine de Conflans Sainte Honorine. 1800 m² de locaux dont un bureau de R&D équipé de matériel à la pointe de la technologie et d’un auditorium de test et d’écoute. Micromega se donne les moyens avec cet exceptionnel outil de production de continuer son ascension en offrant un cadre agréable à toutes ses équipes au milieu du Pôle Hi Tech. Micromega est entouré de prestigieux fleurons de l’industrie Française tels que : Thomson, Sextant, Blommé Automation, Médiadisc, Thomcast, Laser Technique etc… Année de la Microline, année d’un désir croissant des mélomanes d’aller vers la miniaturisation sans sacrifier la transparence sans laquelle la reproduction musicale perdrait toute sa raison d’être.

1994 : Micromega crée la gamme « Concept », une véritable révolution dans le monde entier.

Pour la première fois au monde, Micromega offre l’évolutivité permanente de ses produits. Conçue sur une architecture ouverte, la gamme « Concept » permet à chaque client de faire évoluer son lecteur de CD, Amplificateur, Tuner, Drive, Dac, au gré de ses envies et au fur et à mesure du temps sans jamais perdre la valeur initiale de son produit. En effet, Micromega commercialise la série « Concept » avec système d’upgrade valorisé sur la différence de prix entre le produit détenu et celui que l’on veut acquérir. Fini les appareils d’occasion, les produits d’évalués et l’argent gâché. Ce concept reçoit un nombre incroyable de prix et de récompenses qui honorent le travail de toute l’équipe Micromega.

La gamme « Concept » ouvre en grand les portes des marchés export et ces produits sont vendus dans plus de 27 pays à travers le monde.

1996 : Micromega crée la deuxième série de lecteur CD dans la gamme « Concept ». Stage 4-5-6 viennent remplacer Stage 1-2-3 offrant ainsi une évolution sonore éblouissante dans cette gamme de lecteurs. Suivront à la fin de l’année, les fameux Drive 3 et DAC 2.

micromega_variodac

1997 : Micromega crée Minium. Une seule ambition guide cette gamme de produit avec un leitmotiv « quand l’exceptionnel devient abordable ». Plus qu’un slogan, cette véritable philosophie a conduit toutes les phases du développement de cette « petite chaîne Micromega ». Minium permet de conquérir de nouveaux consommateurs qui peuvent, grâce à Minium, découvrir la haute fidélité sans trop amputer leur capacité financière.

2007 : Un groupe industriel dont le dirigeant, passionné de HI-FI, rachète la marque MICROMEGA, avec une seule envie, redonner à celle-ci ses lettres de noblesse et insuffler un renouveau dans ce secteur.

La stratégie du groupe devient simple: reconquérir le monde de la HI-FI en apportant rigueur et logique industrielle, tout en s’appuyant sur le nom de MICROMEGA et sur une équipe d’ingénieurs pour permettre à la nouvelle SARLAudis de créer une gamme de produits aux composants et au design irréprochables.

Audis fabriquera ses produits, CD, Amplis, Préamplis, Tuners, Processeur Audio Vidéo, en France dans son usine située à Boissy-Saint-Léger. Atelier, Labo, Centre de recherches, Show Room lui garantissent les moyens de ses ambitions.

Audis, dans un souci de continuité, met un point d’honneur à essayer de réparer tous les appareils Micromega quel que soit leur âge.

Dès 2009, MICROMEGA innovera avec « l’AirDream ». Cet appareil sera couvert par de nombreuses récompenses à travers le monde, dont un « Diapason d’or » en France dès sa sortie.

aria_ban

En 2010, la sortie de son Best-seller « AS400 », magnifique ampli de 400 Watts avec AirDream intégré, fait de MICROMEGA un des acteurs internationaux du Streaming.

En 2011, dans un souci de constante amélioration de la fiabilité de ses produits, Audis, investit dans un « Test Room », opérationnel dès le début de l’année. Tous les appareils y sont testés durant 5 jours, vérifiés et validés par un technicien dédié.

Après avoir reconquis la scène internationale, Audis va se consacrer à un nouveau segment de marché, pour apporter une réponse audiophile au plus grand nombre. C’est la naissance d’une nouvelle gamme de produits à la pointe de la technologie, et entièrement conçue et fabriquée en France, a des prix extrêmement attractifs. La gamme « MY ». Le premier élément MyDac a été présenté au salon de Munich en mai 2012. Ce DAC avec une alimentation révolutionnaire, sans jitter, très beau et très sensuel, possède des qualités musicales extraordinaires pour un prix public inférieur à 300€ TTC.

mydac_black

En 2012, un ampli casque MyZic et un pré-ampli phono MM/MC MyGroov ont completé la gamme « MY».

En 2014, deux nouveaux membres de la famille de la gamme My :
– le MyAMP, amplificateur intégré muni du Bluetooth et de l’USB
– les MySPEAKER, enceintes Hi-Fi, parfait complément du MyAMP.

lifestyle_myspeaker